lundi 6 août 2018

Pic de Caraussans - Port de Tristaina


Nous voici avec Michel au départ d'une nouvelle rando du côté de Soulcem. On trouve là haut un peu de fraîcheur, bien appréciable alors que la canicule sévit partout en ce début août.


Soirée et bivouac tranquilles, apéro avec modération et grillade.









Au matin il fait encore un peu frais, grâce ou à cause d'un petit vent qui restera présent toute la journée.




Après un départ en montée tranquille en fond de vallée il faut attaquer le mur. Clignotant à gauche et 900m+ à grimper devant nous.






Le sentier qui longe le torrent est bien marqué et très raide.




Au-dessus du torrent ça monte moins fort alors que l'on croise quelques troupeaux de moutons.






Direction le port de Caraussans, au-dessus de l'étang du même nom.


Le col frontière avec l'Andorre. De l'autre côté une route et un télésiège en fonctionnement...




A droite le Pic de Caraussans que l'on va atteindre. On laisse tomber l'idée d'une boucle par le Port du Rat, ça me parait bien trop technique et aérien.






On part donc de l'autre côté par un sentier à flanc sous la Pointe de Peyreguils. Je ne suis pas à l'aise partout, toujours une appréhension face au vide, mais le sentier est très bon et ça passe sans problème en assurant un pas prudent.


En vue du Pic de Tristagne.


Le sentier reste bon et sans risque et nous amène assez vite au Port de Tristaina.


Michel partirait bien par un sentier que l'on voit taillé à flanc et qui doit redescendre ensuite sur les Orris du Carla, mais je préfère rester sur les parties sûres en revenant par toute une série de petits lacs.


Sous le Pic de l'Etang Fourcat.






Le retour par les lacs vers la cabane de Caraussans est très joli avec de nombreux points d'eau et quelques grenouilles.










Un randonneur égaré.


La cabane de la bergère.


Casse croûte au bord du lac de Caraussans, entre soleil et nuages. A droite le port et le pic.


Et c'est parti pour une grosse descente bien raide.




Une belle rando qui nous a permis de voir une petite partie de la course Picapica, 104km 10000m+, un trail pour très costauds n'ayant pas peur des passages techniques et aériens. Donc pas pour moi.

Environ 5h30 pour effectuer cette boucle.


3 commentaires:

Christophe a dit…

Salut Michel,
j'aime beaucoup la photo du randonneur égaré... Excellent

antoinette arnaud a dit…


belle balade rafraîchissante, qui changeait un peu de la canicule ....
bravo aux deux copains !

Anonyme a dit…

Un coin magnifique qui fait parti de mes préférés ;-)
Une magnifique "coupe de fromage" avec tout l'esthétisme ariégeois made in Montségur ;-)) (comprenne qui peut)
Merci encore pour ce beau partage!
Seb del pueblo de rieucross