mercredi 8 octobre 2008

- Trail du Cassoulet

Photo prise à quelques minutes du départ, avec Manel, guitariste d' Elcko, qui affronte pour la première fois une course aussi longue.
Derrière moi, la future gagnante du 32 km.
Me voici de retour sur le Trail du Cassoulet, un an après ma déconvenue de 2007. Pas la peine de s'étendre sur le profil du parcours, qui est trop plat et trop roulant pour moi. Je prends ça comme une sortie longue avant les Templiers.





J'arrive tôt pour installer une fois encore un mini stand d'information sur les Citadelles. Ce qui me laisse le temps de discuter avec beaucoup de têtes connues et de voir avec plaisir beaucoup de bufs Citadelles 2008. Et de grignoter une choco offerte par l'organisation, mais est ce bien raisonnable ?







Avec Manel, on part assez tranquillement et je dois réparer en vol une fuite dans mon sac : juste un bouchon non refermé sur la poche à eau.






On discute, on profite du soleil. Au premier ravito, n'ayant aucun objectif de chrono, je prends le temps de déguster deux bouts de saucisse avec un verre de coca. C'est bien agréable, et je repars rassasié .


Je rattrape Manel, on refait un bout de route ensemble, avant que je prenne de l'avance dans les cotes qui suivent.





Sous le soleil, j 'apprécie plus les paysages qu'en 2007. On croise un peu plus loin les randonneurs et l'ambiance avec eux comme avec les coureurs est très conviviale.

Ici ou là, on m'interpelle pour me demander si les Citadelles se préparent. Pas d'inquiétude à avoir, la boue sera bien là.





Un peu plus tard, je suis rattrapé par un coureur (dossard 142) qui me demande si j'ai récupéré du GRP. On entame la discussion, de son côté il a fait la CCC et a aussi eu une période de fatigue.



On reste un bon moment ensemble à causer UTMB, GRP et autres petites courses. C'est sympa, on avance à un bon rythme tout en causant.

La sympathique bosse qui clôture le 1er tour. En haut en rouge, mon frère qui est venu en spectateur. Le temps d'échanger quelques mots, de boire un coup et je pars sur la 2ème boucle, bien moins agréable.





Je repars avec Wil sur cette maudite portion de bitume et on attaque ensemble une autre discussion. Encore un fan de petits trails : pour lui ce sera la Réunion dans quelques semaines.

Photo prise en vol par Wil

Pour le moment on discute et les champs plats sans fin passent mieux.


Wil me distancera dans le bois, où je m'y reprends à plusieurs fois pour réussir une photo. Évitant de peu un vol plané dû à une racine...


Le parcours très roulant commence à me faire souffrir : le dessous des orteils qui chauffe et surtout les cuisses et les adducteurs qui deviennent douloureux.

Pas évident de courir si longtemps sans possibilité de récupérer en côte. Et ce n 'est pas le long passage en bord de lac qui va arranger mes affaires.

Arrivé au ravito je "perds" bien 3 ou 4 minutes à manger de la saucisse en buvant du coca. Pas grave, profitons des plaisirs offerts.

Je repars ensuite sur une nouvelle portion de route. J'accuse le coup et pour relancer un peu la machine, je teste un nouveau gel. Ça a l'air de faire effet, je finis la course un peu mieux.

Je retrouve de belles côtes sur la fin , notamment la traversée des tournesols et je peux passer comme ça quelques concurrents (et distancer la première fille qui m'avait rejoint...)





Photo Francis

Fin du calvaire, me voici à quelques mètres de l'arrivée.

Je termine en 2h51, 47ème , alors que j'étais 27ème avec le même temps l'an dernier. Why ???



Photo Eric La Boucle du Confluent

Aussitôt la course finie, je retrouverais le sourire. Passé ce parcours éprouvant, l'accueil est très agréable : saucisse, pain et bière à volonté, à partager avec Yvan et les potes de trail.




Photos du podium par Yvan

Une fois de plus je fais une incursion sur le podium, en tant qu'organisateur, ici en discussion avec Michel des Trois Rocs.





Je suis là pour remettre les prix offerts par le Trail des Citadelles aux lauréats du Challenge du Sud Ouest.

Sous les yeux de Marc, organisateur du challenge, remise du panier garni à la 3ème.


Manel et Yvan

Manel arrive à moitié mourant pendant que je suis sur le podium : grosse galère pour lui, des crampes et une cheville blessée. Marrant de voir la fatigue du débutant après un premier trail long ;-)


Le charmant podium féminin du Trail du Casssoulet.

Si ce n'est ce parcours trop roulant, la journée fut fort agréable, remplie de gens sympas, au coeur d'un trail qui sait accueillir les coureurs.

Ça m'aura permis de pointer un point faible de ma prépa, cette difficulté à tenir sur les longues portions roulantes. A travailler avant les Templiers.


4 commentaires:

JP a dit…

Merci pour tes cr ainsi que tes belles photos. J'ai toujours du plaisir à venir sur tes blogs. Un peu plat ce trail mais bien balisé....après le GRP....

Jean Pierre (Léguevin)

Anonyme a dit…

Bravo pour tes photos, car c'est pas évident d'en faire sur un trail aussi rapide que celui là.
Francis

Sch BRETON Gwénaël a dit…

J'adore...
J'adore la mise en page...
mais j'aime aussi bcp ta manière de nous faire vivre tes courses a travers tes récits.
Super génial j'adore...
Bravo pour ta course et tes photos...
Bonne récup...

Prends de belles photos des templiers ;-)
J'attends ton cr de cette course avec impatience.
@+

Manel a dit…

Salut Michel!
Toujours un plaisir de te lire. Prochain trail en commun je le finirais pas tres loin de toi cette fois... J'espere... ;)