samedi 18 septembre 2010

- Pic de Nore


A l'invitation de Benoit, je me rends à Cabrespine dans la soirée de vendredi. Pour un départ prévu à 7h (!) le samedi, pas question de faire la route le matin, à moitié endormi.
Ça me permet de voir dans mes phares quelques bestioles sur les petites routes audoises : je m'arrête pour laisser traverser un joli blaireau (un vrai, pas un con) et un peu plus loin, une biche court à côté de la voiture avant de plonger dans la nature. Sympa.
La nuit est bonne, mais il pleut légèrement jusqu'à l'aube.




On démarre donc à 7h de Cabrespine alors que la nuit s'achève. Il ne pleut plus mais le ciel est bien bouché.



Nous sommes cinq sur la sortie, Benoit qui prépare la Diagonale, Fred, Linda et Jerôme qui comme moi seront aux Templiers.
On monte assez vite de grosses côtes pour rejoindre le GR36.



Le jour s'est levé découvrant des paysages sympas. Les sentiers sont agréables, juste piégeux sur les rochers humides.




On va alterner tout le long de bonnes parties roulantes et de grosses montées, le tout à un bon rythme.





On évite un vallon voisin où l'on entend et aperçoit des chasseurs et leurs chiens. Seul Fred en orange est vraiment visible de loin.






Descente rapide sur un super sentier à travers bois, Jérôme s'est fait flasher.







Petite halte sur le patrimoine local : les anciennes glacières où la glace descendue du Pic était stockée.








Devant une autre glacière, encore plus grande.





Rare partie de route, on traverse Pradelles Cabardès. Il n'y a pas foule en cette heure matinale.








Et après le village, nouveau mur à monter pour s'approcher du Pic.








Brouillard partout et températures plutôt fraîches,mais on monte vite, on n'a pas froid.







Nous voici au Pic de Nore, 1241m.
Superbes paysages autour de nous et belles vues sur les plaines avoisinantes. En fait, rien du tout : du brouillard partout, tellement épais qu'on ne voit même pas la base de l'immense pylône de l'émetteur.





On redescend donc aussitôt pour une longue partie sur pistes. Ce n'est pas ce que je préfère, mais ça me prépare aux longues portions sur le causse, que j'imagine usantes pendant les Templiers.





Après quelques kilomètres de descente, on repart en montée sur de sympathiques monotraces.








On traverse quelques hameaux, ça monte toujours, en courant s'il vous plaît.






Arrivée sur de larges crêtes, le ciel est malheureusement toujours bouché. Mais il ne pleut pas, c'est déjà ça.


En face de nous le Pic de Nore, toujours invisible dans la brume.






Suit une belle descente, assez technique. Encore une bonne préparation pour les Templiers où certains passages sont annoncés chauds.




Forcément, ensuite il faut encore monter, en pente douce dans les bois. Toujours de très jolis sentiers.







Cette fois c'est bon, c'est la descente finale sur Cabrespine.




On dévale toujours assez vite, sur un sentier agréable, technique par endroits.





Sitôt arrivés, bain froid anti courbatures pour Fred et Jérôme.






L'équipe du jour, rapide et efficace. On aura avalé ces 30km et 1500md en environ 4h30, pas mal. Les sentiers étaient vraiment biens, dommage pour les paysages gâchés par la météo.
Le temps de boire un coup au village, nous voila repartis chacun de notre côté. Quand même fatigué, je m'arrêterai sur l'autoroute pour une mini sieste de cinq minutes, qui finalement durera une heure...



11 commentaires:

Francis a dit…

7h du mat !!! Faut vraiment en vouloir, surtout avec le temps que vous avez eu.
Belle préparation pour les Templiers (30 kms en 4h 30), cela fait du moins de 10h fin octobre!!!

Sentier Libre a dit…

Optimiste Francis...

Steve a dit…

Belle sortie de prépa Templiers. C'est vrai que certaines parties correspondent bien à ce que l'on peut trouver aux Templiers.
Je confirme qu'il y a une belle vue du haut du "pic de Nore", mais malheureusement il est souvent brumeux.
Je rejoins Francis pour un 10h.

Benoît a dit…

Merci pour le reportage photo...
Sinon, 10 h... ca va le faire... Je l'ai senti très à l'aise le Mic...

Anonyme a dit…

Salut michel,

c vraiment comme ça qu'il faut préparer ces templiers...des parties roulantes et des descentes techniques. A ce rythme et si tu récupères bien du programme volumineux que tu vas te mettre jusqu'à mi-octobre, tu peux envisager sérieusement un "- 10h"!!

Si ça, c'est pas de la pression!!

Steph81

Sentier Libre a dit…

C'est ça, insistez avec vos 10h ;-)
Ca dépend aussi de la réalité des Templiers : 70 ou 75km, 3000md ou plutôt 3800 ???

Anonyme a dit…

un grand salut de beauville michel..!!!!
une sortie qui parait bien sympathique, dommage pour la brume..!!!
Pour les templiers, je rejoins les collègues trailers pour moins de 10H..!!! et rajouter un semblant de pression....
A+
pascal

yvan a dit…

J'ai bien fait de décliner l'invitation !
Je savais que le rythme allait être soutenu !
Perso,je vise juste le tee shirt Finisher aux Templiers,pas vraiment le cas de la petite bande du jour ;-)

Kalipointbarre a dit…

Bonjour, serez t' il possible d' obtenir une trace GPS de votre sortie? je cherche à faire un entraînement similaire sur le massif le week end prochain
Merci

Sentier Libre a dit…

Bonjour,
Pas de trace gpx dispo, la sortie date d'il y a 4 ans et je courais sans gps à ce moment là. Désolé.

Kalipointbarre a dit…

Je te remercie, nous avons fait un aller-retour sur le GR36 depuis Trassanel jusqu' au Pic, ce qui nous a fait faire une belle sortie de 27 km et 1200m D+
Merci pour l' inspiration, le parcours est très plaisant sur les crêtes!