dimanche 23 mars 2014

10 km de Lespinasse




En pleine préparation du Trail de Quillan, je décide d'improviser et de m'inscrire au 10km de Lespinasse, un bon moyen de savoir où j'en suis de ma vitesse. Comme ce n'était pas du tout programmé, la semaine est loin de ressembler à une habituelle d'avant course : j'ai plutôt chargé d'un point de vue nutrition avec quelques pizzas, millefeuilles ou autres chocolatines, le tout ponctué de Coca et d'un petit apéro.




Samedi matin, me voici donc dans l'accueillante bourgade de Lespinasse sous un ciel chargé, mais la pluie aura la bonne idée de ne tomber qu'après mon arrivée. J'effectue un bon échauffement avant de prendre le départ à 10h. 





C'est un circuit nouveau, donc aucun repère pour savoir le chrono que je peux viser. Ca part forcément vite, en même temps que ceux du 5km, et j'avale le premier kilomètre en 3'24". Va falloir se calmer. A part quelques rares passages, le circuit est très rapide, tracé à l'aller en bord de canal et sur une route parallèle au retour. Un groupe s'est détaché, je fais ma course en chasse, souvent seul. Pas évident avec quelques parties courues avec vent de face. Les kilomètres s'enchainent, aux alentours de 3'40. 
















De retour en ville, les gars du 5km nous quittent. J'avale un verre d'eau rapidement, me faisant dépasser par un gars en orange, un de l'équipe des "Puceaux Enragés". On va batailler ensemble jusqu'à la fin.
 









La deuxième boucle s'éloigne un peu par un chemin de terre, heureusement sec mais le sol doit rendre la foulée moins dynamique. Ce sera mon kilomètre le plus lent, dans les 3'50.






Le compte à rebours  à commencé, les kilomètres s'égrainent les uns après les autres. Peu à peu, je reviens sur le gars en orange et arrive à le repasser, il doit rester deux kilomètres. Dans le dernier, je me sens près de l'explosion, mon rythme diminue. 
 





Au passage dans le  tunnel sous la route, l'orange est juste derrière moi. En arrivant pour le tour final autour de la place, il est tout près mais je vais arriver à lancer un sprint final et à maintenir un écart suffisant pour terminer devant lui.







Le temps de reprendre mon souffle et je vais découvrir une bonne surprise sur le tableau d'affichage : j'ai bouclé ce 10 bornes en 37'03", je suis 9ème et 3ème V1 (4ème quelques heures plus tard, un gars a du vieillir entre temps…).
Me voila donc rassuré sur ma vitesse, une bonne base posée pour aborder la suite de la saison et le Défi Sud Trail's.



3 commentaires:

Anonyme a dit…

Chapeau encore une fois à l'organisateur de trail le plus rapide que je connaisse ;-)
@ très vite
Seb DPDRieucrosss

Christophe a dit…

Comme le bon vin...

Philippe Cardona a dit…

Bravo bravo!!!!!
Tu as encore de la vitesse toi....
Biz à très bientôt sur tes terres.

Philippe