mardi 6 janvier 2009

- Vtt : Le tour de Roquefixade



Mercredi 31 Décembre, très belle après midi pour aller rouler et découvrir un parcours imaginé sur la carte, mélange de Citadelles inversées et d'un parcours Vtt balisé, coté noir en difficulté...




Un profil qui en impose, environ 25km pour 900m de dénivelé.




Je me gare au dessus de Péreille pour profiter du soleil. Mais dès les premiers chemins ça s'annonce très très gras.



Il reste de la neige ou de la glace par endroits et une grosse bouillasse à peu près partout.



Des descentes très glissantes, assez souvent parcourues vélo à la main.





Des parties superbes aussi pour rejoindre Roquefort, de beaux chemins ensoleillés parsemés de grandes flaques pour nettoyer un peu la boue amassée.



Je passe les cascades sans m'arrêter, je n 'ai aucune idée du temps qu'il me faudra pour effectuer toute la boucle et la nuit tombe tôt actuellement.






Après une petite partie de route, j'attaque la piste . Un fort pourcentage où il serait déjà dur de monter par temps sec, mais là c'est l'horreur totale : un terrain très glissant où parfois je tiens tout juste debout, le vélo à pousser pendant environ une heure de côte, sans aucune adhérence.



Je pense parfois à faire demi tour et à tout redescendre, mais c'est aussi là que se forge le caractère qui aide à aller plus loin, à passer les difficultés, en course ou bien ailleurs.



Et donc je continue à pousser comme une mule.








Pousser c'est déjà dur en côte, mais en plus les V-Brake se chargent en boue et en feuilles mortes, bloquant quasiment les roues...

Me voici obligé de m'arrêter souvent pour nettoyer tout ça.







Un vendeur de Vtt avec freins à disques serait passé par là, on aurait conclu l'affaire de suite.






Comiques dans le coin, comme si ce n'était pas assez dur, ils proposent une variante Hard.





La pente s'adoucit ensuite, mais c'est toujours difficile de rouler. Le temps passe et je me sens toujours très loin de Leychert.
La montée m'a fatigué mais heureusement j'avais embarqué du ravito et même un gel que j'ai bien apprécié.






Le soulagement : retour au soleil, sur une belle piste roulante.
Après l'enfer de la montée, j'apprécie.






Pas de photo, mais il y a ensuite un magnifique sentier pavé qui m'a ramené au coeur de l'histoire. J'imaginais sans peine des cavaliers allant au pas sur ces vieilles pierres, reliant un village à un autre.







Les Pyrénées en fond, me voici arrivé sur le Sentier Cathare qui vient de Foix et va vers Roquefixade.




La descente sur Leychert...
Rien à rajouter.




Après ce superbe sentier et la traversée de Leychert, la pente se redresse à nouveau. Encore un peu de poussette de Vtt, mais sur un sentier sec, avec vue sur le château de Roquefixade.




Ici, je n'ai plus qu'à descendre vers le village. Je sens le jour décliner et pour rentrer avant la nuit à la voiture, j'emprunte ensuite la route plutôt que le chemin passant par Coulzonne.
De belles courbes sur la petite route goudronnée, très amusant après la galère vécue.


Je traverse les gorges de Péreille alors qu'il fait de plus en plus sombre. Une dernière poussée sur le boueux chemin qui me mène à Péreille et me voici au rocher d'escalade.


Après environ 3h30 d'efforts, me voici enfin de retour, prêt pour le grand nettoyage.
Bonheur simple de trouver quelques Tucs qui m'attendent dans la malle.
Une sortie très dure mais vraiment magnifique.
A refaire par temps sec et sentiers praticables.

3 commentaires:

Francis a dit…

Belle balade, boueuse à souhait comme tu les aimes...

Steve a dit…

Salut Michel, à force passer et repasser sur ces sentiers tu va nous enlever toute la boue. Tu nous réserve peut être un Citadelle sec ??
A+

Sentier Libre a dit…

Salut,
Un Citadelles sec ? Tu ne crois pas si bien dire, il y a du projet de Off encore ultra secret dans l air.
Plus d infos un de ces jours...
@ +