mardi 6 janvier 2015

Corrida de Tarascon




Il est vrai qu'après les courses on s'habitue à récupérer de nombreuses photos, bien utiles pour illustrer le blog. Là il n'en a rien été, la récolte est maigre.

Après le 10km de Portet, j'ai comme chaque année effectué ma coupure. Un mois sans courir, tout en m'entretenant en marchant, randonnant et en effectuant la fameuse PPG (préparation physique généralisée).

J'arrive à Tarascon en ayant repris depuis une semaine, donc sans trop savoir ce que ça va donner. J'ai juste l'intention d'aller le plus vite possible, en levant le pied si quelques douleurs suspectes apparaissent.



L'ambiance est festive, beaucoup de déguisements et un bonnet de Père Noël pour tout le monde, remis avec le dossard. Je m'échauffe longuement, salue les connaissances, et arrive prêt sur la ligne de départ.


17h30 ça démarre, vite évidemment. Bonne nouvelle, je suis environ dans les dix premiers donc bien dans le coup. Il va falloir tenir 8km...

Le début est plat, rapide, sur de larges rues. Ca court vite, les places se font.

Puis on arrive sur une belle montée, bien raide, qui nous amène sur le Castella. J'arrive à courir en grimpant ces marches, mais c'est exigeant.

Arrivés en haut, on bascule dans une grande descente. Puis du roulant, et encore une paire de rues bien raides à dévaler.

Fin de la première boucle, on passe près de l'arrivée et on m'annonce dans les dix. Je sens que je suis un peu plus loin.


Forcément la deuxième boucle est moins simple, pas mal d'énergie est déjà partie. Mais j'arrive à maintenir un bon rythme, dépassant même quelques coureurs qui ont explosé en route. J'effectue toute la fin avec un autre coureur, toujours à vive allure, mais sur la fin il arrivera à maintenir deux ou trois mètres d'écart avec moi. On finit au sprint mais je n'arrive pas à le rejoindre.

Dommage pour le Top10, je finis 11ème et 4ème de ma catégorie, en 29'54". Plutôt bien pour une reprise, avec une moyenne de 16km/h.

Le parcours est vraiment sympa, du plat bien sûr, mais la grosse bosse à grimper et les ruelles où foncer en zigzaguant donnent du piquant au parcours, avec en plus pas mal de spectateurs, connaisseurs ou simples badauds.

Les bases de la saison 2015 sont posées, conserver de la vitesse et être efficace sur des trails de 20/30km. Deux plus longs d'un peu plus de 50km sont prévus, et sans doute un 80km en fin d'été, mais rien de plus long pour pouvoir récupérer rapidement et être rapide pour le rendez-vous annuel de la Boucle du Confluent.

A bientôt sur les sentiers pour une belle année de courses et de plaisirs.



5 commentaires:

Christophe a dit…

2015 année des performances? En tout cas elle semble bien partie!

Anonyme a dit…

Bravo Michel,
te voilà avec toujours de belles ambitions!
moins de test sur de longues distances mais plus de performances sur celles que tu affectionnes!
rdv sur les courses du confluent à commencer par les 24 heures!
Pascal le circadien(tout comme toi!)

Manuel Reolid a dit…

Salut Michel,
encore 1 an et tu trustes les podiums en V2 avec tes performances!!
A bientôt sur une course
Manu

Sentier Libre a dit…

Salut Manu !
Effectivement je commence à lorgner du côté des podiums V2. Mais je ne suis pourtant pas du tout pressé d'arriver à ce cap.
A bientôt en course donc.

Manuel Reolid a dit…

Re-Salut Michel,
j'ai vu que tu est inscrit sur le 32 Km de la Montagne noire... C'est mon beau frère qui fait le repas d'après-course! je pense en être... A très bientôt donc... mais il faudra être patient sur la ligne d'arrivée avant que j'arrive!
Manu09