lundi 24 janvier 2011

Trail les Chemins du Pastel


Deuxième dossard de l'année pour les Chemins du Pastel où je vais participer à la course enfants, entendez le 13km en opposition au 34km.
Aucune pression avant le départ, ce n'est toujours pas un objectif, j'ai encore un peu de gras à éliminer et mes entraînements ne sont ni intensifs ni rigoureux.
Je ne dis pas ça pour me la péter quand on connaît le résultat final, mais c'est mon ressenti, je peux être bien mieux préparé que ça.
La bonne surprise, c'est la présence d'Yvan qui s'est décidé quasiment au dernier moment à courir ici, avec Estelle derrière l'appareil photo.


La matinée est glaciale et je ne sens plus mes doigts à la fin de mon long échauffement. J'arrive tout juste à agrafer le dossard et à attacher correctement mes chaussures.
Je pars en première ligne à côté des sympathiques et performants Manu Gault et Patrick Bruni.



Ça part très vite et j'essaie de ne pas quitter le premier wagon. J'aimerais bien faire un top10.



Devant 4 ou 5 gars sont en pointe, déjà inaccessibles. Je fais un bon bout de chemin avec Manu Gault qui lui s'aligne sur le long.


Ça va toujours très vite sur un parcours hyper roulant, pour ne pas dire chiant. De larges chemins ou de la route et aucune vrai côte pour pimenter le tout.
Du coup, au bout de vingt minutes je me sens un peu caler. Je laisse filer Manu et deux ou trois gars, mais je suis toujours dans les dix premiers.


Je ne vois que le dos d'un coureur aux couleurs du Conseil Général de l'Ariège quand il me dépasse. C'est Francis DaCunha, le toujours rapide V2, qui remonte tout le monde et s'en va vers une belle victoire.





Moi je me refais un peu et je tiens toujours un très bon rythme. Je passe une paire de coureurs qui accusent le coup, puis je me force à me reconcentrer après quelques dizaines de secondes passées à penser à quelles couleurs mettre sur les futurs dossards des Citadelles.
Je ne me retourne pas mais j'entends juste derrière moi les pas de deux coureurs. Je pousse, je pousse, ne lâche rien et eux restent juste derrière moi. Je les vois bien me griller juste dans le sprint final, mais qu'y faire ?






Après un long faux plat sur route, je reconnais les abords de Montlaur et j'entends le speaker sur la ligne d'arrivée.
J'accélère un peu en haut de la bosse et fonce dès que j'aborde la descente finale. Le bruit des pas s'éloigne derrière moi, ça ne suit pas.
Je fonce dans les courbes des ruelles et manque percuter Manu qui repart en tête pour la suite du 34km. Sprint jusqu'au bout et j'en termine en 51'59" pour ses 13km et 250md. Une belle moyenne de 15km/h. Mes deux poursuivants ne s'arrêtent pas, ils faisaient le 34km...
Je vais sur la ligne d'arrivée voir mon classement, je pense être 7 ou 8ème. Surprise, je suis 5ème.



Finalement, je serai même 4ème et 1erV1. Les autres coureurs étaient soit des relayeurs, soit des gars du 34km.




Le temps de m'habiller chaudement, je repars sur la fin du parcours faire quelques photos.




Quel plaisir de retrouver toutes les qualités d'un reflex pour faire de belles photos avec un fond flou, une mise au point hyper rapide et des prises de photos en rafale.









Avec Romain, on attend au soleil l'arrivée des premiers du long parcours.





Et bien sûr c'est Manu Gault qui termine en tête. Un petit scoop pour mes lecteurs, on devrait le revoir sur les Citadelles.





Rémy, monsieur Running Mag, en termine aussi, premier relayeur je pense.






Je redescend vers l'arrivée et découvre par hasard qu'il y a boissons chaudes et sandwiches sous une tente. Il y avait comme ça pas mal de manques d'infos, comme l'absence de carte et de profil avant la course. Des défauts sans doute inévitables pour une première.
Et c'est un coureur qui m'indique qu'on vient de m'appeler au micro pour ma place de 1er V1. Je fonce sur place, pour une remise des prix expéditives. Absence d'un podium matérialisé et juste quelques secondes pour la remise du prix. Pas le temps de savourer l'instant, heureusement que ce n'était pas mon premier podium...






Heureusement il y aura ensuite de très bons moments qui vont suivre : avec Julien, l'organisateur du Trail des Pieds Cloutés (http://www.lespiedscloutes.fr/), on a prévu quelques bières d'après course. On va partager ça avec sa copine, Yvan et Estelle.






De bons moments de rigolade, partagés avec eux et quelques connaissances de passage. Les Pieds Cloutés s'annoncent festifs. A vivre, le 12 Mars.






Daniel, monsieur Versant Trail et Manu passent aussi déguster une petite bière, la fête continue.
Car même si le parcours ne m'a pas passionné, j'ai passé de supers moments autour de la course, avec toutes celles et ceux rencontrés ici.





Patrick Bruni, un peu en contre performance, mais je ne pense pas que ce soit son terrain de prédilection.
Deuxième podium en deux courses pour moi, tout va bien. Il s'agira d'en faire autant à Gruissan qui sera un premier objectif dans la saison, avant le Trail des Pieds Cloutés.
Et puis plus tard se profilera la Vuelta al Aneto, mon dossier est "Validado".


8 commentaires:

yvan a dit…

Voilà qui augure bien pour ta saison 2011 !
En espérant partager beaucoup de bières et de Tucs pour fêter tous tes podiums !! ;-)

Anonyme a dit…

Belle matinée pour un beau résumé avec de belles photos ! Bien contents d'avoir partagé ce moment avec vous à bientôt sur Gruissan et ailleurs.
Julien Pieds Cloutés

Francis a dit…

Une bonne bouille d'avant-course et non moins bon résultat au bout. Encore bravo Michel.

tooom a dit…

Bien joue pour quelqu'un pas trop en forme!!!

bruno aline léa thomas a dit…

Bravo michel
je sens venir une grosse saison pour monsieur citadelles en 2011.
kenavo

laurent a dit…

Bonjour michel,
Et il vont être de quelles couleurs alors ces dossards?
bonne journée
laurent

Steve a dit…

Beau résultat. Je te souhaite de faire aussi bien à Gruissan.

Romain a dit…

Et bien quel début d'année! Bravo pour la perf. Ca va fumer à Gruissan... Bien sympa ces moments d'après course. Sympa aussi les photos avec le nouveau "joujou".
A+