mardi 2 février 2016

Trail de Bize Minervois


Me voici de retour en ce début 2016 pour la reprise du blog. Une longue coupure depuis le dernier dossard trail sur les Sentiers de la Malepère, et une série de podiums Master 2 interrompue suite aux attentats et l'annulation de la Boucle du Confluent qui en a découlé.
Ont suivi une démotivation, plus d'objectif, et un très long rhume. J'en ai profité pour couper un peu, avant de reprendre les entraînements avec le SATUC. Le 10 janvier je m'alignais sur le cross départemental à Muret, pour voir où j'en étais. Quatre tours à vive allure pour terminer 16ème des Masters au bout de ces 9km, en 36' et 4ème de ma catégorie. Satisfait, et bien crotté.



Toujours en janvier, j'effectue de belles sorties, entre autre en reconnaissance sur les sentiers des Citadelles.


C'est aussi le mois où le Team XtreM Run s'officialise. Une équipe montée dans un délire, mais quand même pour aller chercher les podiums quand cela sera possible. Pas de sponsor à qui rendre des comptes, juste le plaisir de courir de beaux objectifs et de s'en satisfaire. Equipe aussi réduite que performante, on l'espère, composée de Marion et de moi-même.



Et la première sortie est donc pour le Trail de Bize Minervois où je reviens avec plaisir. Une organisation sympa, un parcours à la fois roulant, puis très pentu, et quelques descentes raides et techniques. Il y a tout pour passer une belle journée.


9h, le départ réel est donné lancé après un tour dans le village derrière le 4x4 de l'orga. Ce qui faussera sans doute le chrono pour comparer avec 2015.

Je ne m'affole pas, je vise juste le podium Master 2, et je me cale donc derrière Laurent Lauger que j'avais vu marqué dans cette catégorie sur la liste de départ. J'arrive à le suivre un bon moment, jusqu'à ce que peu à peu il se détache. Tant pis, je fais ma course résolu à terminer second, mais en ne relâchant pas, des fois que...




Le terrain est varié, et les différents passages s’enchaînent donc. Tout le début assez roulant, la montée à la ruine, puis la première descente un peu casse gueule où j'essaie d'aller vite tout en étant prudent.




De nouvelles montées où mon rythme est bon, les séries de fractionnés en côte payent, et je le sens. Les places se font peu à peu et j'ai le souvenir d'avoir fait une grande partie de la course seul, en tout cas avec personne à suivre, tout en sachant que derrière mes poursuivants ne sont pas loin.


Parfois il y a en un qui revient, mais toujours efficace en côte, entre marche rapide et trot, j'arrive à refaire mon avance. Quand c'est plat, ça va aussi pas mal, il n'y a que dans les descentes où je suis plus lent, mais pour autant je ne me ferai pas doubler dans ces parties.







Je passe le ravito du km8 sans m'arrêter, j'ai avec moi quelques pâtes de fruits  et un bidon de Nutraperf. La montée du Mont Caramel passe sans problème, la descente se fait prudemment avant une nouvelle ascension que j'avais un peu oubliée.
Puis du roulant à nouveau et l'approche de la partie finale. L'énorme descente, raide, un peu piégeuse mais joueuse en même temps, et puis aussitôt le mur qui ne peut se monter qu'en marchant.




Je creuse l'écart sur quelques coureurs, tout en en suivant un autre. Quand on peut relancer, je vois que je ne pourrais sans doute pas le rejoindre. Mais le bandage à sa cheville me laisse penser que je pourrais peut-être le reprendre en descente.


Rien à faire dans la première partie de la descente finale, facile et jolie dans les bois, il conserve son avance. Mais derrière moi ça semble se rapprocher...


Puis le dernier sentier, empierré, un peu technique. Le gars a levé le pied, le bandé et l'autre aussi, et je reviens très vite sur lui. Je crie un "gauche" et je le double.

Pour autant pas question de ralentir, je fonce sur la fin du sentier, puis sur le chemin et les premières rues du village.












La forme est là et j'arrive à maintenir un très gros rythme sur la traversée du pont en béton et dans les méandres des ruelles précédant l'arrivée.





Et me voila déboulant sur la ligne d'arrivée, satisfait de ma course et de ce final à vive allure. Malheureusement je sais que c'est raté pour la première place, mais je ne pouvais faire mieux. Et puis je commence à discuter et l'on me dit que Laurent Lauger ne serait pas Master 2. Bonne nouvelle, mais pour être sûr j'attends quand même l'affichage du classement.




Et cela se confirme, je suis bien premier de ma catégorie. Très grande satisfaction pour moi, et mission accomplie pour le Team puisque Marion termine 4ème et accède ainsi au podium de sa catégorie.




 Les copains arrivent ensuite rapidement, et Yvan un peu plus tard, toujours gêné par une douleur handicapante au pied.




L'après course est ensuite très sympa, avec bières, buffet froid, tirage au sort, et remise des récompenses.










Et pour clôturer le tout, quelques énormes assiettes de crêpes nous sont proposées. En si grand nombre que les derniers partants dont j'étais repartiront avec un petit stock.

Une belle réussite donc que ce Trail de Bize, et un premier podium 2016 qui en appelle d'autres. Apparemment le tracé changerait l'an prochain, ce sera l'occasion de revenir profiter une nouvelle fois de cette belle organisation.

***

Merci à l'orga, à Aude Course à pieds et à Afum Team pour les photos. De belles images pour illustrer grâce à vous.



6 commentaires:

Steve a dit…

Bravo Michel pour ta première place chez les vieux "2ème génération".
Le mois prochain c'est moi qui vient sur tes terres...

Philippe FOURMENT a dit…

Bravo la Team. Un très bon début d'année pour vous et toujours un très beau récit bien écrit.
À bientôt

Christophe a dit…

Félicitations! Je sentais bien que c'était la grande forme! Longue vie à la Xtrem Run team (yeah) et au blog (j'aime bien tes jolis récits).

Anonyme a dit…

Merci pour ce récit, Michel! J'ai pris beaucoup de plaisir à te lire. Encore un grand BRAVO. ......... Et peux être pour le prochain me prêteras tu ta plume le temps de quelques kilomètres ?

pascal a dit…

tu courais pas, tu volais sur le pont en béton..!! ;-)

en tout cas, bien joué Michel..!!

à +
pascal

Anonyme a dit…

Ah ben quand même: c'est mieux de lire ton blog que l'Equipe!!! Cela faisait longtemps! Une bonne pause et ça repart... avec un team appelé à de beaux exploits: c'est bien parti!!!
Bravo à vous!
Seb del pueblo de Rieucross